Blog

Construction maison : Les points à ne pas oublier

Un projet de construction ne doit pas être pris à la légère. Pour s’en sortir comme il faut, il est impératif de suivre les étapes essentielles que voici.

Sélectionner l’emplacement et le terrain

La localisation de la future maison est primordiale. Il faut la choisir en tenant compte des besoins et du mode de vie. La proximité des transports en commun, des écoles, des centres médicaux, des restaurants, etc. compte donc énormément. Par ailleurs, il est préférable de s’informer sur les perspectives d’évolution du quartier, au cas où une revente serait envisagée plus tard. En ce qui concerne le terrain, l’intervention d’un géotechnicien est préconisée. Ce professionnel attestera si le terrain est constructible ou si la nature des sols permet une construction mais à un coût plus élevé. S’informer sur les règles d’urbanisme est également nécessaire.

Elaborer le plan et demander un permis de construire

La plupart des constructeurs possèdent un catalogue de leurs précédentes réalisations ou de ce qu’ils peuvent proposer à leurs clients. Toutefois, il n’y a aucune obligation de choisir sa maison parmi ces modèles. Le recours à un architecte est obligatoire pour les constructions de plus de 170m². En-deçà, son intervention est facultative. Dans tous les cas, le plan doit tenir compte des besoins des futurs locataires, notamment en ce qui concerne un aménagement pour les PMR. La demande du permis de construire est à effectuer par le futur propriétaire, à moins qu’il ne délègue la démarche au constructeur. Le chantier ne peut commencer tant que le permis n’est pas délivré.

Le financement et le choix du constructeur

Les dépenses allouées à un projet de construction surpassent généralement les prévisions. Prévoir une marge est de ce fait conseillé, surtout si des travaux comme le raccordement électrique ou l’évacuation d’un surplus de terre sont à effectuer. L’auto-construction est la meilleure option car il permet au propriétaire de contrôler pleinement le chantier. A défaut, il faut faire appel un maître d’ouvrage qui se chargera de sélectionner les artisans et de surveiller l’avancée des travaux. Avant de choisir un constructeur, il est impératif de s’assurer qu’il est membre d’un syndicat à l’instar de l’UMF (Union des Maisons Françaises) ou qu’il propose des travaux régis par un CCMI.

Signer un contrat et contrôler le chantier

Le Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI) stipule les moindres détails afférents au projet : le délai de livraison, les prix et modalités de paiement, la nature des travaux, la désignation exacte du terrain, etc. Un délai de 7 jours est accordé pour réflexion après réception du CCMI. Après signature de ce contrat, les travaux peuvent démarrer. Le propriétaire devra venir sur le chantier régulièrement pour en vérifier l’avancement.

Devenir un propriétaire assuré

Au moment de la remise des clés, le propriétaire est tenu de vérifier que sa maison est conforme aux plans initiaux (incluant les éventuels avenants). Des réserves correspondant à 5% du prix peuvent être jusqu’à ce qu’elles soient levées. Un expert aidera le propriétaire à déceler les malfaçons. Tout particulier projetant une construction doit souscrire à une garantie dommages-ouvrages. Il est par ailleurs protégé par la garantie décennale, celle de parfait achèvement et la garantie biennale prévues par le CCMI.

Posté par :



Lamy Expertise

À propos de Lamy Expertise :

Acteur majeur de l'expertise immobilière depuis 30 ans, LAMY Expertise éclaire et sécurise les décisions des particuliers. LAMY intervient partout en France et en Europe, en toute indépendance des groupes immobiliers ou financiers pour aider les particuliers sur les plans technique, économique et environnemental, mais aussi les professionnels, les entreprises et les tribunaux.