Malfaçon revêtement mur

Qu’appelle-t-on le revêtement d’un mur ?

On appelle revêtement mural une couche superficielle de matériau homogène ou d’éléments préformés, que l’on applique ou pose sur un support, comme un plafond ou une façade, par exemple. Le revêtement d’un mur a pour rôle de protéger et décorer ce support. La peinture et le papier peint, par exemple, entrent dans la catégorie des revêtements muraux.

Quelles sont les malfaçons affectant le revêtement d’un mur ?

Décollement du papier peint neuf, effritement de la peinture, etc. La mauvaise mise en oeuvre du revêtement est l’une des malfaçons les plus courantes, et ne représente pas forcément un danger pour l’intégrité de la construction. En revanche, des fissures, ou de l’humidité, notamment sur les revêtements muraux d’une maison neuve, peuvent être le signe d’un problème beaucoup plus inquiétant. C’est le cas de fissures touchant la maçonnerie, par exemple, qui peuvent révéler un problème structurel (déchaussement des fondations, dû à une absence de semelle hydrofuge, etc.).

Malfaçon touchant le revêtement d’un mur : réception d’un devis par mail pour une expertise bâtiment

Expertise maison devis














CAPTCHA image


[ * = Champs obligatoires. ]

Exemples d’interventions pour des malfaçons touchant le revêtement d’un mur