Malfaçon soubassement

Qu’appelle-t-on un soubassement ?

Un soubassement est la partie inférieure d’un mur, le plus souvent en empattement de quelques centimètres sur le nu de la façade. Le soubassement peut également être en retrait, par arrêt d’un enduit, suivant une ligne horizontale au niveau du plancher du rez-de-chaussée, ou à une quinzaine de centimètres au-dessus du sol. Il existe trois types de soubassement : le soubassement en hérisson, le vide sanitaire et le sous-sol.

Quelles malfaçons peuvent toucher un soubassement ?

Le mur de soubassement a pour fonction de protéger la construction de l’humidité du sol. Il doit être parfaitement étanche, pour éviter le phénomène de remontées par capillarité. C’est pourquoi on pose une semelle étanche, appelée également coupure de capillarité. En cas de malfaçons (absence ou mauvaise réalisation de l’étanchéité), l’eau remonte par capillarité dans la maçonnerie, non protégée, provoquant des moisissures sur les murs intérieurs et extérieurs, le pourrissement des éléments bois, etc.

Malfaçon au niveau du soubassement : réceptionner un devis par mail pour une expertise bâtiment

Expert maison devis







CAPTCHA image


[ * = Champs obligatoires. ]

Exemples d’interventions pour des malfaçons au niveau du soubassement